Notre passion

Pour la petite anecdote, notre aventure « Les Temps de l’Huître » a pris forme un soir d’hiver lors d’une partie de pêche nocturne entre deux amis réunis autour de la même passion… celle de l’Etang de Thau.
Etre ostréiculteur définit bien plus qu’un métier à nos yeux, c’est le partage de notre vocation, d’un savoir-faire local et d’un élevage respectueux.

« C’est pas l’Homme qui prend la mer, c’est la mer qui prend l’Homme… » chantonnait Renaud.
Pour nous il s’agit de l’Etang, mais l’image est la même !
Amoureux de notre terroir, nous ressentons toujours la même sensation de liberté et d’humilité face au si beau spectacle que nous offre l’étang de Thau : son côté sauvage et préservé, le contact avec l’eau et le riche écosystème qu’il constitue nous offrent le plus beau bureau du monde !

Notre métier

Un savoir-faire local et ancetral

L’ostréiculture fait partie intégrante de notre patrimoine et se pratique depuis des siècles sur l’Etang de Thau. L’élevage que nous pratiquons sur l’Etang est une technique traditionnelle et unique en France, il s’agit de la méthode dite du « collage » : en raison de l’absence de marée, les huîtres sont immergées en pleine eau pendant toute la durée de l’élevage, et se nourrissent alors en permanence. Cela permet aux huîtres d’obtenir leur forme régulière à la saveur raffinée et au goût iodé.

Un produit d'exception

Les huîtres que nous produisons sont des Huîtres de Bouzigues, toutes issues de notre élevage sur l’Etang de Thau.
Nous avons la chance inestimable de pouvoir élever nos huîtres dans la lagune de Thau où règne la biodiversité, permettant aux huîtres de grandir, de s’épanouir, et de puiser les éléments indispensables à leur croissance. C’est bien grâce à ce riche écosystème que nous pouvons produire des huîtres de qualité au goût tant recherché.

Les Temps de l'Huître : une croissance au fil de l'eau

Au commencent, les naissains : de toutes petites huîtres pas plus grosse qu’une pièce de monnaie.
Nous les mettons dans des poches appelées Pearl net et les immergeons dans l’Etang.
Afin d’éviter que les bébés huîtres ne s’accrochent entre eux, nous retournons sur les parcs chaque semaine pour y remonter et secouer les pochons.

Après plusieurs mois passés dans l’eau, nous procédons au collage des huîtres sur une corde avec du ciment et plongeons les huîtres dans l’Etang jusqu’à leur maturité. 9 à 18 mois s’écouleront alors, et ce en fonction de différents facteurs (météo, température de l’eau… une bonne température est primordiale car cela permet le développement de phytoplanctons : nourriture première de l’Huître).
Les huîtres tout au long de leur croissance se couvrent progressivement d’algues et d’animaux marins. Nous détachons alors les huîtres matures de leurs cordes et procédons au détroquage, c’est-à-dire au nettoyage manuel des Huîtres avant de les calibrer (répartition selon leur taille et leur poids : le calibrage dépend d’une norme nationale, identique pour toute la profession que ce soit en Atlantique, en Manche ou en Méditerranéenne.)
Avant la commercialisation, nous remettons les huîtres entre deux eaux dans une table de détrempage et élevons les huîtres de l’eau en moyenne 3x/semaine. Cette étape essentielle va permettre aux huîtres de se renforcer, de développer et d’affiner leur goût iodé.